[Le Monstre du Dimanche] Le griffon, monstrueux oiseau fantastique

griffon

Le griffon… Monstre merveilleux apparu dans l’Antiquité, il a fait une belle carrière dans l’imaginaire au fil des siècles. Aujourd’hui, il suscite toujours intérêt et fascination et se manifeste dans bon nombre d’oeuvres vidéoludiques (et autres). Petit aperçu de l’évolution de ce volatile hybride entre aigle et lion.

Le griffon, créature des mythologies antiques

Le griffon naît en Elam, petit territoire situé en Iran actuel, quelque part au quatrième millénaire avant notre ère. Il se répand assez rapidement aux cultures avoisinantes: Mésopotamie, Egypte, Grèce… Il est souvent associé à différentes divinités qu’il porte sur son dos ou dont il tire le char. Némésis ou Apollon pour la Grèce, Gilgamesh pour la Mésopotamie, Seth pour l’Egypte… Les exemples de l’apparition du griffon dans les mythologies du monde antique sont nombreuses.

Les représentations chrétiennes du griffon

Avec l’expansion du christianisme dans l’Europe du Moyen-âge, on aurait pu croire qu’une créature liée aux croyances des païens serait vouée à disparaître. Que nenni! Au contraire, le griffon s’intègre à l’iconologie chrétienne. Il est devenu un symbole populaire de la représentation de la nature à la fois humaine et divine du Christ. C’est ce qu’on appelle « l’union hypostatique », définie lors du concile d’Ephèse en 431. D’ailleurs, dans sa Divine comédie, Dante le représente comme tirant le char de l’Eglise (livre II, « Le Purgatoire »):

« L’espace qui restait entre eux quatre était pris par un char triomphal monté sur ses deux roues, que traînait un griffon attelé par le cou. »

« Les dames furent lors se placer près des roues et le griffon tira la charge bienheureuse, sans qu’un seul mouvement fît frissonner ses plumes. »

Les croyances médiévales liées au griffon

Au Moyen-âge, le griffon est fermement ancré dans les esprits. En fait, il n’est plus considéré comme un mythe. Les gens commencent à vraiment croire en son existence. C’est un prédateur qui aime particulièrement les chevaux et les vaches bien fraîches. Il attaque depuis les airs et attrape ses proies sur la route, mais n’a que peu d’intérêt pour les hommes. Les chevaux étaient supposés détecter ce danger et être terrifiés face aux griffons. Du coup, les chevaliers les dessinaient sur leurs boucliers pour faire peur aux destriers de leurs ennemis.

Le griffon a ainsi commencé à être représenté sur un nombre grandissant d’armoiries de familles, de villes et de régions. Il devient une figure reconnaissable de l’héraldique.

Blason de la Poméranie
Blason de la Poméranie, région au nord de la Pologne

Le griffon aujourd’hui

Le griffon est toujours présent dans nos esprits. C’est vrai pour les cultures de l’imaginaire, mais pas uniquement: l’armée française a prénommé « Griffon » un de ses véhicules blindés.

Dans la littérature

Pour ce qui est de la littérature, la fantasy et le fantastique recourent souvent au griffon. L’exemple le plus connu est sans doute Harry Potter. Qui n’a jamais entendu parler de Griffondor, la maison de Harry à Poudlard? Qui ne se souvient pas de l’hippogriffe Buck qui est, somme toute, un cousin du griffon (à l’exception que ce n’est plus un aigle associé à un lion, mais un hybride entre un aigle et un cheval)?

Dans le jeu vidéo

Parlons un peu jeux vidéo. Le griffon apparaît dans un sacré nombre de jeux, et nous n’allons pas les citer un par un. On le retrouve par exemple dans les Final Fantasy, notamment FFVIII et FFXV. Il apparaît aussi dans Dragon’s Dogma.

On n’oubliera pas non plus la quête de chasse au griffon dans Witcher III. D’ailleurs, dans ce dernier, les auteurs en ont profité pour mettre en scène une légende bien connue de tous les enfants de Pologne, celle du dragon de Wawel. Dans la légende, un brave cordonnier fourre un mouton avec du souffre pour piéger un dragon qui dévaste la contrée. Le dragon, en souffrance, boit l’eau de la Vistule jusqu’à exploser. Certes, dans Witcher, le griffon n’explose pas. Mais on fourre quand même un mouton avec des trucs douteux pour l’attirer et le trucider. Et ceci n’est qu’un exemple parmi d’autres de la présence de contes dans le jeu The Witcher III, analysée un peu plus en profondeur dans cet article du blog consacré aux contes dans le jeu.

Le griffon de Blanchefleur face à un mouton piégé
Le griffon de Blanchefleur face à un mouton piégé

Ce sera tout pour le griffon. J’espère que l’article vous a plu, et que vous ne verrez plus ces créatures du même œil!

Retrouvez les autres créatures du « Monstre du Dimanche »:

Source de l’image du titre: https://kipine.deviantart.com/art/Winged-Deity-524020013


 

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *