Le blog fête son premier anniversaire!

Ce weekend, cela fait exactement un an que le blog Journal d’une rêveuse est apparu en ligne. Un beau bilan pour ce premier anniversaire!

Le blog en chiffres

Je ne sais pas ce que sont de « bons » ou de « mauvais » chiffres pour un blog comme le mien, mais je suis ravie de voir qu’à la date anniversaire, vous avez été nombreux (près de 4500!) à avoir été séduits par mes articles. Entre 350 et 450 visites pour les plus populaires! Dans le top 3, c’est sans surprise que je retrouve deux billets de la chronique « Le Monstre du Dimanche« , mais aussi (et je ne m’y attendais pas) un guide de jeu pour The Elder Scrolls Online. N’hésitez pas à venir découvrir ou redécouvrir les billets les plus appréciés:

  1. Les dragons ont réellement existé, de la plume de notre ami Le Geek Moderne,
  2. The Elder Scrolls Online: Guide de survie du débutant,
  3. Du leshen au spriggan, gardiens des forêts.

Les catégories du blog

Entre l’année dernière et aujourd’hui, le blog a connu quelques changements qui se sont opérés sur le fond plutôt que sur la forme. Initialement, il n’y avait que trois catégories: Jeux vidéo, Littérature et Films & séries. Mais comme j’ai la plume assez versatile et une envie de partager sur tout ce qui me passionne, j’ai assez rapidement étendu cette base en y ajoutant une catégorie « Lifestyle » et une autre « Voyages ». Cette dernière est d’ailleurs restée vide ou presque jusqu’à ce début d’année, mais j’ai beaucoup à partager sur mes pérégrinations en Asie.

Dans tous les cas, on ne va pas se mentir: toutes ces catégories gravitent majoritairement autour de l’univers geek et de la pop culture. En mai 2018, une catégorie particulièrement à propos et dont je ne suis pas peu fière est venue alimenter le site. J’ai nommé « Le Monstre du Dimanche« , une chronique bimensuelle où moi et d’autres bloggeurs décortiquons les monstres du jeu vidéo, leurs origines dans la culture et le folklore et leurs manifestations actuelles. C’est d’ailleurs une des choses que j’essaie de défendre dans mon blog depuis ses débuts: le monde geek n’est pas un univers replié sur lui-même et sans véritable profondeur, bien au contraire. Il se nourrit d’un imaginaire extrêmement vaste et apporte bien plus que ses détracteurs voudraient bien faire croire.

L’avenir du blog

Depuis plusieurs mois, le blog semble laissé à l’abandon. Si je n’écris que peu en ce moment, c’est surtout faute de temps. En plein voyage, il m’est souvent difficile de prendre le temps de poser mes réflexions sur le clavier. Ce n’est pas pour autant que j’abandonne le blog ou les réseaux sociaux. Cet article anniversaire en est la preuve. Si vous voulez suivre l’actualité du Journal d’une rêveuse, n’hésitez pas à me rejoindre sur Twitter ou Instagram (ce dernier étant axé voyages).

Pour ce qui est du Monstre du Dimanche, je vais être honnête: il m’est difficile de prendre le temps nécessaire pour effectuer des recherches approfondies, surtout que je suis loin de mes bouquins. Elle sera sans nul doute mise en pause jusqu’au retour, et reprendra en octobre de cette année.

Remerciements

Enfin, last but not least, ce blog ne serait pas ce qu’il est sans certaines personnes. A l’occasion de cet anniversaire, des remerciements s’imposent. D’abord à mon homme, qui est mon fan n° 1 et qui est toujours là pour me motiver à écrire. Mais aussi aux autres bloggeurs que j’ai pu rencontrer en ligne et sans lesquels je n’aurais peut-être pas démarré ma propre aventure, et je pense surtout là à Laurent du Geek Moderne. Je tiens à remercier encore une fois Matthieu du blog Break Culture qui a rédigé l’excellent article sur le bestiaire de The Evil Within. Et Clément de Nerd à la fin!, avec qui on collabore et on échange depuis mes débuts. Et, évidemment, tous ceux qui prennent le temps de venir me lire et d’échanger!

Alors à très bientôt pour de nouvelles aventures!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.