Kingdom Two Crowns, une petite gemme en coop

Les jeux à faire en coop, sur la même console et le même écran, sont loin d’être assez nombreux. Toutefois, la recherche de jeux en coop permet de dévoiler quelques perles, comme Kingdom Two Crowns. Porté sur Nintendo Switch en décembre 2018, le jeu de Raw Fury permet de faire passer de nombreuses heures à deux… à condition d’adopter les bonnes stratégies.

Kingdom Two Crowns, au royaume de la simplicité

Le but de Kingdom Two Crowns est simple. Vous et, le cas échéant, votre partenaire, incarnez chacun une reine. Votre objectif commun: rebâtir votre royaume à partir de zéro tout en le défendant chaque nuit d’attaques d’êtres maléfiques qui en ont après toutes vos possessions.

A un but simple s’allient des graphismes simplistes: le jeu est entièrement en 2D, de type pixel art, et l’on ne peut se déplacer que dans deux directions (gauche ou droite). Toutefois, qui dit « simple » ne dit pas nécessairement « moche ». Le jeu de couleurs, le changement graphique des saisons et les évolutions de bâtiments rendent l’ensemble plaisant et apaisant.

Par ailleurs, malgré cette simplicité apparente, le jeu n’est pas forcément des plus aisés. En effet, il arrive d’essuyer des attaques féroces, de manquer de fonds voire de perdre sa couronne. Le tout est d’adopter la bonne stratégie en essayant d’exploiter au mieux les terrains. En effet, les emplacements de construction ne sont pas libres, et les possibilités semblent aléatoires d’un terrain à l’autre.

Photo d’une capture d’écran du mode écran splitté pour Kingdom Two Crowns. Ca ne se voit pas sur l’image, mais le deuxième joueur possède sa propre monture, cachée derrière la mienne. Nous attendons la vague d’ennemis à repousser.

Précisions sur le gameplay

Comme dit plus haut, Kingdom Two Crowns ne permet de se déplacer que dans deux directions. Un bouton unique permet de recruter des PNJ, d’attribuer des ressources, de construire des bâtiments ou d’activer certaines fonctions. D’ailleurs, il appartient aux joueurs de découvrir à quoi servent les différentes possibilités, car le tutoriel est sommaire. Il y a un bouton pour courir, qui est le même que pour attaquer si l’on possède une monture spéciale. Quant à l’argent, on le ramasse automatiquement en passant dessus.

Rien de bien sorcier de prime abord, donc. La difficulté de Kingdom Two Crowns est de trouver la bonne stratégie pour chaque terrain (il y en a cinq en tout dans une partie), selon les possibilités de défense et d’exploitation qu’il offre. Et, lorsque les ressources sont limitées, il est important de prendre ces décisions ensemble. Attention aux partenaires qui n’en font qu’à leur tête si on veut éviter les frustrations…

Au final, quand l’âge de fer est atteint, il est possible de détruire définitivement les portails par lesquels les monstres apparaissent. Lorsque tous sont démolis, le terrain est considéré comme « terminé » mais reste exploitable pour ses ressources. Le but du jeu est donc de détruire tous les portails sur chacune des cinq îles de la carte.

Le mot de la fin

Kingdom Two Crowns est un jeu indépendant sans grande prétention, facile à prendre en main et vraiment prenant. Disponible en version dématérialisée sur le Nintendo Store, c’est un must-have pour tous ceux qui cherchent un petit jeu qui permet de jouer seul ou à deux.

Vous cherchez d’autres jeux à faire en coop? Consultez la liste des meilleurs jeux en coop du blog!

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.