Duolingo, l’appli gratuite pour apprendre les langues

Que ce soit pour travailler à l’international ou regarder des animes japonais en VO, connaître plusieurs langues est toujours un atout. La langue, c’est le moyen par excellence que la culture trouve pour s’exprimer. Ainsi, quand on voyage, c’est toujours une bonne chose de connaître quelques bases de la politesse. On voudrait tous savoir parler plein de langues, ça fait bien sur le CV et on peut se la péter devant les potes.

Seulement, on ne peut pas forcément se permettre de prendre des cours. Bien sûr, c’est toujours mieux d’aller apprendre à la fac ou de se payer un prof à domicile. Mais que ce soit par souci de temps ou d’argent, ce n’est pas toujours possible. Heureusement, la magie d’Internet opère aussi pour l’apprentissage des langues. Les programmes et applications disponibles pour apprendre les langues étrangères fleurissent, mais beaucoup demandent un gros investissement temporel ou financier pour des résultats médiocres. Toutefois, on nous a récemment conseillé l’application Duolingo, et c’est une appli qui fait vraiment la différence.

Le principe de Duolingo

Duolingo est une application disponible gratuitement sur Androïd, Apple et Windows Phone. Elle fonctionne sur le principe du crowdsourcing, c’est-à-dire que le contenu est développé par des collaborateurs bénévoles pour proposer des cours dans un nombre maximal de langues. Et les cours disponibles sont nombreux, aussi bien pour les langues européennes (anglais, allemand, espagnol, polonais…) que pour celles des autres régions du monde (japonais, vietnamien, swahili, turc, etc.).

Duolingo s’appuie sur le principe de la répétition espacée. Ainsi, vous reviendrez à de multiples reprises sur ce que vous avez déjà vu. Du coup, pas de panique si vous ratez un exercice, ou si vous ne vous souvenez pas de tout du premier coup.

Duolingo page de japonais
Accédez à des cours thématiques et progressives. Avec le japonais, il faut commencer par les bases de lecture, à savoir les caractères hiragana. Vous pouvez bien sûr ignorer cette étape si vous n’en avez pas besoin.

Un contenu varié

Nous avons testé l’anglais, le japonais et le vietnamien. Les cours sont bien structurés et, même si tout le contenu n’est pas toujours disponible en français, il reste largement accessible. L’apprentissage se fait par le son et l’image: vous apprenez du vocabulaire épars à un rythme qui vous est propre, mais aussi des constructions grammaticales (anglais) et l’écriture (japonais).

Ajoutez autant de langues que vous voulez à vos listes d’apprentissage

Un bémol toutefois par rapport au vocabulaire: dans les niveaux les moins avancés, il n’est pas toujours très pertinent. Ainsi, la version japonaise présente les chiffres en association avec les hiragana utilisés pour les écrire, ce qui est vraiment très bien car on associe apprentissage et application pratique. Par contre, le cours qui présente les chiffres de 1 à 7 omet complètement le numéro 5. Parce qu’au Japon, le chiffre 5 est mis au ban de la société, boudé par les locuteurs et dénigré par l’ensemble de la population?

Quant à l’anglais, on voit parfois des phrases de type « The cat eats pork » ou « Elephants drink milk ». Ok pour le côté grammatical, mais pour l’utiliser sur le terrain, on repassera. Il existe même un compte Twitter qui recense les contenus décalés des leçons Duolingo, @shitduosays. Il ne s’agit toutefois que d’un défaut mineur présent lors de l’apprentissage des bases de la grammaire et de l’écriture.

Un deuxième défaut peut toutefois empêcher l’apprentissage. Vu que le contenu est préparé en crowdfunding, tous les aspects ne sont pas toujours complets. Pas de souci pour les langues populaires comme l’anglais ou le japonais… Notre apprentissage du vietnamien a toutefois tourné (très) court, car il n’y avait pas l’audio. C’est bien beau de savoir écrire « femme » en vietnamien, encore faut-il savoir le prononcer. Espérons que c’est un « bug » qui sera rapidement résolu et que les contenus proposés en ligne seront complétés.

Débloquez des succès et des bonus pour un apprentissage plus ludique

Déroulement d’un cours sur Duolingo

Avant de commencer les cours en soi, il faut, comme partout, se créer un compte d’utilisateur. Une adresse mail, un mot de passe, et c’est bon, vous êtes enregistré.

Ensuite, vous choisissez la langue qui vous intéresse. Malgré le nom de l’application sur le Store, Duolingo ne sert pas que pour l’anglais. Vous pouvez apprendre plusieurs langues différentes, votre progression est à chaque fois sauvegardée.

Une fois votre compte ouvert et votre langue choisie, il est temps de définir votre objectif quotidien. Il se mesure en termes d’XP. Comme pour un jeu, l’application vous fait gagner des points d’expérience (XP) pour chaque leçon complétée, avec des bonus si vous ne faites pas d’erreurs. Chaque jour où votre objectif est atteint, vous pouvez choisir un coffre au trésor parmi trois. Il contiendra des gemmes. Elles pourront être utilisées pour débloquer du contenu supplémentaire qui reste encore à explorer. Pour l’objectif d’XP maximal (50 XP par jour), comptez une petite dizaine de minutes quotidiennes.

Vous pouvez utiliser des gemmes pour débloquer des bonus, qui n’impactent toutefois pas l’apprentissage

Duolingo, un alien parmi les applications pour apprendre les langues

Les cours sur Duolingo se déroulent par la lecture, l’observation et l’écoute. Pour l’anglais, vous pouvez aussi avoir des exercices qui vous demanderont de répéter certaines phrases pour vous exercer un peu à l’oral. Cette approche couvre toutes les facettes d’une langue (oral, écrit, lecture, compréhension) et promet de fournir des bases très correctes, du moins pour l’anglais et le japonais.

Par ailleurs, contrairement à d’autres produits tels que Babel ou Rosetta, tous les cours sont gratuits, pour tous les niveaux proposés. Pas de période d’essai d’une semaine ou de trois cours pour débutants pour voir si l’appli vous plaît: vous n’avez rien à payer. Duolingo se finance par un recours à la publicité qui reste toutefois très discrète. Une fois chaque cours terminé, une page de pub apparaît, que vous pouvez choisir de fermer ou de visiter. Vous pouvez bien entendu éliminer la pub en souscrivant un abonnement payant, mais pour le moment, le besoin ne s’en est nullement fait sentir.

Après une utilisation quotidienne pendant quelques semaines, le verdict est unanime: Duolingo est probablement une des meilleures applications gratuites pour apprendre les langues disponibles à ce jour.


 

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *