A Way Out, un jeu 100% coop

balançoire

A Way Out est sorti le 23 mars 2018, après plusieurs annonces alléchantes d’un jeu vidéo 100% coopération. Le jeu offre la possibilité d’une aventure à deux, en écran partagé ou en ligne. En outre, si un de vos amis le possède, pas la peine de l’acheter pour y jouer en ligne avec lui. Peu de jeux peuvent aujourd’hui se targuer de tant de générosité. Alors, rêve bleu à deux ou titre sans grand intérêt?

A Way Out, un succès auprès des joueurs

Tout d’abord, un chiffre parlant: selon le studio de développement Hazelight Studios, A Way Out se serait vendu à plus d’un million d’exemplaires en moins d’un mois. Et ce nombre a eu un impact direct en magasin. En effet, lorsque j’ai voulu acheter la version physique le jour de sa sortie, le vendeur m’a appris que son stock était épuisé. En vérité, il avait eu plus de précommandes qu’il n’avait reçu d’exemplaires. Selon lui, le studio a sous-estimé son propre titre. Les joueurs ont été plus intéressés que prévu. A tort, ou à raison? Dans tous les cas, les jeux en coopération semblent avoir un succès grandissant, comme expliqué dans cet article de Nerd à la fin!.

Une aventure à deux de bout en bout

Qu’on soit amateur du genre ou non, le pari de A Way Out est très largement tenu. Hazelight nous offre un jeu que l’on ne s’imagine pas jouer en solo. Plus qu’un jeu d’action, il s’agit d’une véritable aventure. Vous pouvez choisir entre deux personnages à incarner: Vincent, le raisonnable, et Léo, le sanguin. Le début du jeu vous place dans une prison dont vous devez vous échapper. Et impossible d’y arriver sans le soutien de votre partenaire à chaque étape… Toutefois, le jeu ne s’arrête pas là, malgré son titre. L’histoire est joliment menée pendant plusieurs autres heures jusqu’à un dénouement inattendu.

Un jeu à qualité variable

L’écriture du jeu est agréable. On se laisse facilement prendre par la narration, et les personnages deviennent vite attachants. Peu importe qui on choisit d’incarner, on les aime bien tous les deux. Ce sont deux caractères fort différents et qui se complètent bien. Il est à noter toutefois que, à part pour quelques passages, il ne s’agit pas réellement d’un jeu d’action. Tout au long du jeu, on se laisse mener par les scripteurs qui nous font découvrir leur univers et leur histoire. Il n’y a pas d’options d’exploration, ou très peu. Les QTE qui ponctuent le jeu sont d’une facilité enfantine. Au final, la véritable action se condense à la fin. Du coup, le jeu est véritablement accessible à tous. On peut aussi bien jouer entre gamers aguerris qu’avec une personne qui n’a jamais touché une manette. Mais, pour peu qu’on soit prévenu de la nature narrative du jeu, on y prend beaucoup de plaisir.

Il est à noter que le jeu présente quelques faiblesses au niveau des graphismes. Peu détaillés, pas très lisses, moyennement réalistes, ce n’est clairement pas le point fort du jeu. Mais lorsque l’on joue à A Way Out, ce n’est décidément pas pour ses graphismes. C’est pour ses protagonistes sympathiques, son kitch hollywoodien et son humour global qu’on l’apprécie vraiment. Quant à la bande originale, elle se fond dans le décor et passe largement inaperçue.

A Way Out, un achat à faire ?

Alors, A Way Out est-il finalement un bon achat ? Pour une trentaine d’euros, vous en avez pour six à huit heures de jeu. Comme, au cours de l’histoire, on peut choisir de suivre les idées soit de Vincent, soit de Léo, il bénéficie d’une bonne rejouabilité, avec deux fins différentes possibles. Personnellement, je l’ai joué en écran splitté. Et je ne m’imagine pas y jouer sans pouvoir échanger de vive voix avec mon partenaire.

Si vous préférez donc les grandes aventures solo, passez votre chemin. Mais si ce que vous voulez, c’est vous détendre un peu avec un(e) ami(e), c’est certainement un bon choix.

Vous cherchez d’autres jeux à faire à deux ? Consultez ma liste des meilleurs jeux en coop !


L’avis du Geek Moderne

A Way Out est l’un des jeux les plus rafraîchissants que j’ai pu voir ces derniers temps. Le fan de Prison Break que je suis a été emballé par le scénario. La réalisation est excellente, le gameplay est très bien réglé. Mais surtout, la coopération est fine, et je dois dire que malgré le fait que je sois un vrai militant anti-multi, ce jeu m’a conquis. Seul point faible: une durée de vie trop limitée. Mais je le conseille néanmoins vivement!

Visitez le blog du Geek Moderne !


A Way Out: La note finale

Note gobale (4 / 5)
Gameplay (5 / 5)
Histoire (5 / 5)
Graphismes (2 / 5)
Bande originale (3 / 5)

 

Vous avez aimé l'article ? Partagez-le !

1 commentaire sur “A Way Out, un jeu 100% coop

  1. Vraiment très tenté par le jeu et ta critique me conforte dans cette idée. Les jeux coopération du genre étaient très nombreux sur la génération précédente (je pense notamment à Kane & Lynch, à la qualité très variable mais d’énormes barres de rire en coop) et se font beaucoup trop rare sur celle-ci. Plus qu’à convaincre mon vieux partenaire de coopération pour se plonger là-dedans !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *